vendredi 20 février 2015

Tirade, rade de temps, tant pis.

Ce n'est pas la gêne du débutant mais bien celle du revenant (?) qui s'empare de moi au moment ou je vous écris ces quelques lignes.

Des hauts, des bas, des changements, une vie à coté et tout passe à la trappe : pas le temps pour le blog. Tu peux me prendre en photo ? Non ? Tant pis... Faudrait vraiment que je reprenne le blog. Allez, dans un mois je me fais un rétro-planning pour que dans deux mois tout soit ok et comme ça dans trois mois je poste de nouveau. Hé, j'ai une super idée pour le blog, t'en penses quoi ? Oui, oui, je vais poster ça...
Bref, vous l'aurez compris, j'excelle Maître dans l'art de la procrastination. Non pas que ce soit un manque d'envie ou de motivation, mais il est vrai que quand les éléments pratiques se déchaînent contre vous, oui oui, au moins tout ça (pour ne pas les citer : appareil photo en rade, déménagement, plus de photographe, re-déménagement, temps d'adaptation, partiels, game of thrones), il est difficile de garder le cap. Je ne cherche aucunement à me trouver des circonstances atténuantes, si je n'ai pas posté ici depuis belle lurette, c'est bien ma faute.

Sauf que, sans surprise, étaler ma vie sur internet sous fond de look du jour me manque. En réalité, c'est peut-être un peu plus complexe que ça. J'aime écrire. J'aime jouer avec les mots. J'aime aussi prendre des photos. Je suis passionnée par la mode. J'adore tout ce qui touche au make-up. Je ne pourrais vivre sans musique. Alors pourquoi ne pas lier toutes ces choses qui me sont chères ? C'était, il y a 3 ans, mon premier leit-motiv à la création de ce blog. Je me rends compte que rien n'a changé, que j'ai envie de partager, de vous partager, les choses que j'aime et qui me plaisent. Oui, il y aura des looks, première cible de ceux qui ne comprennent pas cette activité - Mais en fait t'es narcissique ? Tu t'aimes trop ? - et c'est avant tout le type d'articles que je préfère. Mais je pense qu'il y aura également des coups de coeurs, du maquillage aux soins capillaires en passant par les vernis. Et peut-être un peu de musique aussi.

Ce dernier point mérite soutien. En effet, j'ai beau écouter de la musique tous les jours, je fonctionne assez par période. J'entends, j'aime, j'écoute, en boucle, je me lasse, je n'écoute plus pendant 7 ans et je retombe dessus en mode lecture aléatoire un mardi matin dans le métro. J'écoute de tout, du récent, de l'ancien, une classique de Jimmi Hendrix par ci, un remix de Disclosure, un son de Disiz, et le dernier Beyoncé par là. Alors je me demande si ça vaut le coup de vous poster des playlists (mensuelles ?) au risque qu'elles ne contiennent pas le dernier Keen'V.

Pour signer mon grand retour, j'ai préféré passer off les anciens articles, pour ne vous offrir que du neuf. Qui dit neuf, dit nouveau pseudo : j'ai voulu tout recréer de A à Z, en donnant une vraie identité à ce blog. Mais j'avais oublié... la recherche d'un pseudo : ce n'est pas une sinécure. Tout se mélange dans ma tête, je prends un carnet, note des termes en vrac, essaye de les faire correspondre entre eux, en vain. Je m'habille très souvent en noir, souvent tout en noir, parfois avec autre chose que du noir, rarement avec du rouge et jamais avec du violet (par exemple).
On me reproche souvent de manière subtile ce côté monochrome - Tu vas à un enterrement ? - mais je persiste. Et ouais quoi, le noir, c'est cool non ? C'est classe, ça va avec tout (surtout avec du noir), ça galbe, ça agrandit... les possibilités sont infinies. Pourquoi ne pas trouver quelque chose avec le noir ? Et parce qu'en anglais, ça sonne mieux qu'en français, le temps de tourner 7 fois mon stylo entre mes doigts et le voila, tout beau tout neuf, le nouveau pseudo : What about black ?

Trêve de blabla, il est temps pour moi de l'écrire en toutes lettres : je suis de retour dans la blogosphère (woah, ça fait bizarre). Et tant pis si je galère à poster des looks toutes les semaines, je ferais au mieux, mais dès qu'il sera possible de le faire, je le ferai, sans forcément passer par la case excuses - coucoudésoléj'aipaspuparceque - et en profitant de pouvoir le faire.

Je vous embrasse et vous félicite si vous avez tout lu, mais sinon, non.
Fériel

5 commentaires:

  1. J'approuve. Jai tout lu et jai hâte d'en lire encore, et de voir et d'écouter. De découvrir et de prendre du plaisir. A bientôt !

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer